Défi Zéro Déchet

Dans une volonté de cohérence écologique générale, une équipe de bénévoles a souhaité engager la foire régionale biologique BioZone dans un défi Zéro Déchet : travailler sur la réduction des déchets sur la foire, avec une démarche d’optimisation du tri et un volet pédagogique auprès du grand public. Les exposants ne sont pas oubliés puisque plusieurs modalités leur sont proposés afin qu’ils réduisent et trient leurs déchets récalcitrants.

La finalité du Défi Zéro Déchet de la foire BioZone : plus de vaisselle jetable, un tri des déchets optimal et des déchets résiduels inexistants !

Le défi Zéro Déchet est né d’une problématique technique : comment gérer les déchets générés sur la foire ? Au départ, un bénévole esseulé naviguait entre les stands avec sa brouette pour récupérer les déchets des exposants, tandis que les containers et les poubelles bi-flux mis à disposition par la collectivité débordaient de déchets mal triés. Pourtant, un rapide état des lieux a permis de se rendre compte que les visiteurs ne génèrent que peu de déchets si ce n’est ceux de leur restauration prise sur place. Et les exposants ont généralement très peu de déchets non triables (cartons d’emballages et bouteilles de vin de dégustation). Aussi, il suffisait d’une mise en place organisée de la collecte des déchets pour faire un premier pas !

Pierre et sa brouette
Pierre et sa brouette

Le Défi Zéro Déchet en quelques étapes :

2016

La participation a une rencontre du Collectif FEEDS sur la gestion des déchets en évènementiels, puis un rendez-vous avec l’ADEME et Kerval ont permis de comprendre les clefs de la réduction des déchets en évènementiels :

  • un organisateur est responsable des déchets générés sur son évènement
  • les visiteurs d’un évènement ne trient pas spontanément, même s’ils participent à un évènement identifié comme « écologique » : la mise en place d’un dispositif de tri clair et conseillé directement par des bénévoles semble être une solution incontournable
  • chaque type de public a besoin de modalités personnalisées de tri de ses déchets : visiteur, exposant, bénévole…
  • un défi Zéro Déchet en évènementiel se fait en plusieurs étapes : d’abord optimiser le tri des déchets puis réduire les déchets en réduisant à la source le recours aux consommables.

Mais l’aventure commence véritablement par la visite de Généris, le centre de tri de Kerval et le centre d’enfouissement de Lantic (une décharge à ciel ouvert des déchets résiduels, de quoi se motiver définitivement). Une journée parmi les déchets, quoi de mieux pour souder une équipe !

A l’issue de cette journée, une commission Zéro Déchet voit le jour. Elle se réunit plusieurs fois dans l’année afin de mettre en perceptive les contours de la démarche. Concrètement, sur la foire 2016 sont apparus :

  • des pôles de tri animés par des bénévoles, pleins de bénévoles !
  • des consignes de tri précises à destination des exposants et des bénévoles
  • la création d’un compostage des restes alimentaires et des déchets issus de la préparation des repas (en sus des toilettes sèches déjà présentes)
  • des tasses à café et à thé lavables sur les biovettes (en sus des gobelets lavables déjà présents)
  • une enquête auprès des restaurateurs, suivie d’une réunion sur les possibilités de la mise en place de vaisselle lavable

2017

Après un résultat encourageant en 2016, la commission Zéro Déchet poursuit son cheminement en s’attaquant à la vaisselle des restaurateurs : plusieurs exposants restaurateurs ont été ainsi incités à utiliser la prestation vaisselle lavable + lavage proposé par la foire (achat de vaisselle, louée aux restaurateurs, lavée par des bénévoles).

Collectage de la vaisselle lavable

Les exposants sont sensibles à la démarche, certains repartent désormais avec leurs cartons pour les réutiliser plus tard. Parce que le Zéro Déchet, c’est d’abord minimiser la création du déchet à la source, c’est une victoire !

2018

En 2018, plus de la moitié des restaurateurs de la foire ont utilisé de la vaisselle lavable. Les derniers utilisaient  des serviettes en papier que l’on a jugé être un déchet résiduel. Un tout dernier exposant reste à encourager !

Il a été l’occasion également de rendre plus visible les pôles de tri et de systématiser les tasses lavables aux biovettes.

Objectif 2019

100% lavable en 2019 pour les restaurateurs mais aussi pour le matériel de dégustation (touillettes, gobelets, cuillères)

 

Quelques liens utiles autour du Zéro Déchet :